Création 1997

Le décor volontairement minimaliste laisse à la musique et aux jeux de lumière le soin de servir de point d’appui au texte quelque peu remanié. La direction de jeu d’acteurs souligne bien l’essentiel de la trame dramatique de cette pièce; la soif de tout individu, de tout créateur, acteur ou auteur, d’être choisi, reconnu, et par-dessus tout aimé.

Andréa OREL est un Tréplev émouvant, sans trop d’illusions sur l’ingratitude des publics, des femmes, éternel enfant en mal d’amour maternel. Stéphanie MELET campe une Macha espiègle que la désillusion amoureuse écorche sans jamais l’abattre. Pour elle aussi, l’ironie demeure une protection, un secours surtout si elle puise sa force dans un verre de vodka ! Marilyn PAPE incarne Arkadina, mère de Tréplev, actrice acidulée, amante et femme inquiète. Delphine DELAFOSSE est Nina, la mouette, proie offerte, victime consentante, hypnotisée par Trigorine.

Dossier La mouette

  • Année de création 1997
  • Mise en scène: Christian Pageault
  • Régie son et lumière: Benoit Favereaux