Cinq femmes vivent ensemble dans la même maison. Où le père est mort et le fils parti à la guerre. Où le temps s’est comme arrêté. Les aiguilles de l’horloge du salon marquent, heure après heure, le poids de l’absence des uns et des autres. Où les trois soeurs rêvent, malgré tout, au prince charmant qui viendra les enlever. Un huis-clos féminin poignant…

Or, un jour, alors qu’elles ne pensaient pas le revoir vivant, le jeune homme réapparaît. Depuis si longtemps il n’avait pas voulu ou pas pu donner de nouvelles. Mais, elles, n’avaient pas cessé d’espérer…

Elles avaient attendu son retour pour commencer à vivre, pour rire et pour danser. La mort du frère, du fils, est-elle une délivrance ? Ou alors cet homme qui les a condamnées à rester dans un quotidien triste et prévisible ; ce frère, ce fils, qui a incarné leurs rêves, d’autres vies vécues, d’autres larmes à verser, ne revient-il mourir que pour anéantir leurs rêves ? Seraient-elles parties, si lui était resté ? La mort leur rendra-t-elle accessible cet ailleurs, cet au-delà de l’horizon qu’elles n’ont vécu que par procuration ?

 Télécharger le dossier « J’attendais que la pluie vienne »

Ce spectacle à été joué:

DateAnnéeLieuDépartement
18 et19 avril2002Théâtre du Grain de sel à Chalon sur Saône71
20 avril2002Théâtre Grain de sel, chalon sur saone71
25 et 26 avril2002Théâtre Mansart à Dijon21
10 avril2006théâtre de l'unité25
16 mai 2006théâtre de l'unité25
  • Année de création 2002
  • Mise en scène: Liliane David
  • Jeu: Caroline Fornier, Liliane David, Stephanie Melet, Marilyn Pape et Lise Visinand
  • Régie son et lumière: Benoit Favereaux