Pour sa prochaine création, le choix de la compagnie s’est porté sur un texte découvert récemment par la metteuse en scène, Marilyn Pape, à sa sortie en France : « Sales gosses  » de Mihaela Michailov.

Mihaela Mihailov, auteure roumaine, révolutionne le théâtre jeune public. Elle écrit « Sales gosses » en 2011. Ce texte est traduit avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, centre international de la traduction théâtrale, et édité aux Solitaires Intempestifs en 2016.

À travers une histoire vraie, l’auteure nous invite à réfléchir au sens de la démocratie, à notre rapport à l’autre, à la violence dans le monde de l’école et au rôle pervers des médias. Elle interroge  la question de la solidarité et du vivre ensemble, dans le respect de toutes les différences.

Droit d’exister autrement. Droit à la différence. Une thématique que la compagnie Les Trois sœurs souhaite porter une nouvelle fois à la scène. Cette fois-ci,  avec une pièce qui visera en priorité les jeunes, mais pas seulement, l’objectif étant que ce texte soit entendu par tous, enfants, parents…citoyens.

« Tu es juste un cas. Le cas de la violence à l’école. Causes et effets. Tu es juste un pourcentage dans une statistique. Tu es la petite fille qu’ils ont montrée à la télévision. Tu es juste la petite fille qu’ils ont postée sur You Tube. Tu es la petite fille qui a eu six mille vues en trois jours. Tu es un commentaire. Tu es le témoignage des autres. »

L’histoire se passe dans une école en Roumanie. Le personnage principal est une fille de onze ans. Rêveuse et solitaire. Elle est différente des autres. Elle crée des animaux avec des élastiques. Tout cela semble insupportable pour l’enseignante et ses camarades de classe. Elle doit rentrer dans le moule et correspondre aux autres ou du moins à ce qu’on attend d’elle à l’école. Alors la professeure la punit. A la suite de cette punition, indiquant le mécontentement abusif de l’enseignante, les élèves vont à leur tour réagir. C’est un copier/coller du comportement de l’enseignante, mais cette fois-ci sous la forme de violence physique, qui va s’abattre sur la jeune  fille au cours d’une récréation.

Plusieurs voix nous racontent cette histoire : le narrateur, la petite fille, le professeur, les camarades…

Ces différentes voix seront portées par deux comédiennes qui se partageront l’ensemble des rôles.

De mai à novembre, plusieurs périodes de travail sont envisagées. L’auditorium de Lure accueillera l’équipe en résidence en novembre pour les dernières répétitions et deux  représentations de « Sales gosses! ».

Ce spectacle pourra être diffusé dans d’autres lieux à partir du 13 novembre 2017 (dans les collèges, mais également dans les salles pouvant  accueillir un spectacle de théâtre). Il s’adresse à tous à partir de 10 ans.

Dates jouées et à venir

DateAnnéeLieuDépartementCommanditaire
10 novembre2017Lure70Auditorium de Lure
13 novembre2017Tavaux et Damparis39 Communauté d'agglomération du Grand Dole (cispd)
14 novembre2017Morvillars90Collège Lucie Aubrac
16 novembre2017Belfort90Collège Léonard de vinci
21 novembre2017LEGTA de Cosnes/Loire58BIJ de la Nièvre
26 novembre2017Ferme Courbet à Flagey25Ferme Courbet
30 novembre2017Dole39Communauté d'agglomération du Grand Dole (cispd)
1er décembre2017Dole39Communauté d'agglomération du Grand Dole (cispd)
27 février2018Vauvillers70Collège de Faverney et Vauvillers
1er mars2018Poligny39Collège de Poligny
2 mars2018Besançon25Collège Lumière
25 mai2018Saône 25Espace du Marais
29 mai2018Roulans25Collège Aigremont
6 novembre2018Dole39La Fabrique
7 novembre2018Dole39La Fabrique
8 novembre2018Tavaux39Centre Gérard Philippe
9 novembre2018Lons-Le-Saunier39Collège Sainte Marie
12 novembre2018Montbard21MJC André Malraux

  • Année de création 2017
  • Mise en scène Marylin Pape, assistant à la mise en scène : Mathieu Dion
  • Jeu Léa Masson et Marylin Pape
  • Régie lumières Théo Lanatrix